domingo, outubro 24, 2004

045. "ANA" no Festival de Veneza de 1982

FILMS D'EST, DU SUD ET DE L'OUEST - par Serge Toubiana

"(...) Le pôle portugais était présent à Venise avec trois films, ce qui n'est pas rien et témoigne d'une réelle activité cinématographique dans ce pays".

[Os filmes presentes em Veneza eram "A Estrangeira", de João Mário Grilo, "Gestos & Fragmentos", de Alberto Seixas Santos e "Ana" de António Reis e Margarida Cordeiro]

"(...) Antonio Reis et Margarida Cordeiro - qui ne sont pas des inconnus pour nos lecteurs assidus: souvenez-vous de Tras os Montes ! - ont une force dans laquelle ils puisent courage et obstination; ils ont des principes de mise en scène, une éthique cinématographique, un sens artisanal des choses du cinéma. Ils construisent leurs films en parfaite autarcie. Ce n'est évidemment pas rentable puisqu'ils travaillent lentement, sur des sujets longtemps réfléchis, et prennent moultes précautions pour ne pas violer la réalité (les paysages, les personnages) qu'ils approchent. Mais esthétiquement, cést tout à fait payant: Ana, leur dernier film, six ans de dur labeur, est d'une rare splendeur. Rarement une bande son aura été aussi bien travaillée (là aussi, on devine le fil connecteur qui les relie à Straub), une image en 16 mm aura rendu d'aussi beaux paysages. C'est le mot travail qui vient spontanément à l'idée, à propos de ce film. Mais il ne faudrait pas réduire Ana à des effets voulus ou recherchés. Il y plane une douce poésie, il s'en dégage un lyrisme un peu sec (sans complaisance) qui émane des moindres vibrations, des moindres émotions portées par les personnages (des non acteurs), leurs gestes, ou par le plus petit souffle animal ou végétal qui agite la campagne autour du Douro, dans la région de Braganca. On reparlera de ce film très bientôt dans les Cahiers".

Revista Cahiers du Cinema, n.º 340, págs. 18-19, Outubro de 1982

2 Comments:

Anonymous Anónimo said...

necessario verificar:)

7:56 da manhã  
Blogger António said...

Já está! Obrigado.

6:34 da tarde  

Publicar um comentário

<< Home